Comme à la maison

Le 1er septembre nous avons emménagé dans notre nouveau chez nous. Cette joyeuse colocation se compose de trois filles, une géorgienne qui étudie le chant lyrique, Anaïs et moi-même. Nous tenions tout particulièrement à cohabiter avec une autre personne afin de pouvoir parler anglais à la maison. Et pour le moment tout se passe plutôt bien. Notre appartement fait 124m², avec trois grandes chambres, de deux salles de bain, une buanderie et une cuisine ouverte sur un grand salon. Il est idéalement situé tout près de la place Oktogon, où se croise deux artères commerçantes et très vivantes, nous n’aurions pas pu rêver mieux.

Salon

 

 

 

 

 

 

SDB

Première déconvenue à notre arrivée en ouvrant les placards, ils étaient complètement vides ! Les anciens locataires ont tout emmené avec eux, des casseroles, en passant par les verres, les assiettes, les couverts et même l’étendoir à linge. Le propriétaire est donc allé nous racheter le jour même tout le nécessaire de cuisine.

Deuxième déconvenue en ouvrant cette fois-ci nos chambres, pas de couette, ni de draps ou même d’oreillers. Nous voilà donc partis chez Ikea (identique à ceux que nous avons en France), une charmante expédition en métro chargés comme des baudets !

ChambrebisChambre

Troisième déconvenue, nous avons trouvé l’appartement dans un état de saleté digne de passer dans l’émission C’est du propre. Décidément les anciens locataires étaient loin d’être irréprochables. Avec un peu d’huile de coude et des produits ménagers aux noms exotiques, l’appartement a fini par ressembler à quelque chose de vivable.

Nous passerons sur le trou béant au plafond du salon après un récent dégât des eaux, de la saignée dans la salle de bain pour changer la lumière du plafonnier, des portes sans poignets et j’en passe. Heureusement petit à petit le propriétaire s’occupe de tout et il nous a promis que tout ceci serait réparé pour la mi-septembre.

Bientôt nous ne tarderons pas à nous sentir chez nous ici, d’autant plus que la rentrée approche à grands pas.

Agathe

4 commentaires sur « Comme à la maison »

  1. Bonsoir ma nièce
    Élisabeth Monique et moi avons lu avec grand plaisir ton blog.
    Nous sommes rassurés sur ton confort .
    Et nous attendons avec impatience la suite de tes aventures Magyar qui nous sont si bien narrées.
    Continue à bien t’amuser et à découvrir cette belle ville.
    Bon courage pour ta rentrée
    Nous t’embrassons
    A bientôt
    Ton oncle

    J’aime

  2. Coucou Ma Belle Agathe,
    Merci pour ton message qui m’a fait très plaisir, bravo, l’aventure ne fait que de débuter…
    Félicitations !
    Profites à fond de tes cinq mois et bonne continuation dans ce superbe projet.
    En attendant la suite,
    Gros bisous, Brigitte

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :