Etre mère en Normandie

7h je suis réveillée par les cris … Impossible de me rendormir, alors j’attrape mon ordinateur, il est temps de vous raconter ce qu’il s’est passé.

Je me réveille à Rouen, en Normandie, il pleut, mais je n’aperçois pas de vaches depuis ma fenêtre (dommage), en tout cas la pelouse est bien verte ici, rien à voir avec le paillasson qui entoure le jardin de mamie.

Je n’ai pas écrit d’articles depuis un petit moment, la raison est assez simple : 4 mois de job d’été ! Si vous saviez à quel point c’est difficile pour un étudiant de faculté, qui a 15 heures de cours par semaine, de survivre aux 35 heures. C’est simplement ridicule, j’étais fatiguée. J’ai tenu bon, je n’ai pas eu de vacances mais à la place j’ai écrit deux nouvelles lignes sur mon CV : confectionneuse de brochettes de viande et assistante comptable. Deux métiers radicalement opposés, l’usine versus les bureaux, encore une fois j’ai tellement appris de ces expériences de vie.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos vaches.

http_www.ville-nd-bondeville.frwp-contentuploads201501Logo-Metropole-Rouen-Normandie

Pourquoi Rouen ?

Je souhaitais partir à Lille pour mon Master, j’ai passé les tests de sélection, que dire le CONCOURS TROP DUR DE OUF que j’ai raté … Alléluia j’avais un plan B, C et D, c’est donc la boule au ventre que j’ai accepté d’aller en Master Economie et Gestion des Risques Financiers (ça claque, non ?) à Rouen, mon plan D. La ville étant mal desservie par les transports depuis chez moi, j’ai enfin acheté une voiture (fruit de 3 années de job d’été), j’ai trouvé un studio et je me suis résolue à partir vivre là-bas.

Mais c’était sans compter sur un coup de théâtre fin juillet, l’école de Lille m’a appelé, « Mademoiselle, nous avons revu notre sélection, et nous avons décidé d’accepter dans notre Master les étudiants qui ont eu entre 79 et 75 à notre test, vous avez eu 75, vous êtes admise, bonne journée et bienvenue parmi nous en septembre. » Je n’en ai pas cru mes oreilles, c’était le destin !

C’est parti pour la liste des pour et des contre :

POUR CONTRE

LILLE

THE Master parfait – Mes amis – Ville cool – A 2h de route

Prix des loyers

ROUEN Rien

Dernier vœu de Master – Zéro connaissances / amis / vie sociale – Loin de la maison – Temps pourri

Les loyers lillois ont eu raison de mon installation … En effet fin juillet il était trop tard pour demander un logement au CROUS, tout était déjà attribué. Voici comment j’ai atterri à Rouen ; et non je n’ai pas encore pris mon Reflex pour mitrailler la ville de clichés (bientôt), et oui je vais recommencer à publier des articles.

« Mais Agathe on s’en fou, on veut juste savoir à qui appartient les cris, ceux qui t’ont réveillé à 7h ! »

Ce sont les cris de mes filles, en effet je suis devenue maman en mai de deux adorables bébés. Cela faisait 10 ans que j’essayais et enfin mon rêve de maternité s’est concrétisé. Madeleine et Pivoine sont entrées dans ma vie. Oui je suis folle, mais j’assume !

43672907_2191726117764184_3698047144859533312_n

Agathe

L’inscription à la newsletter pour ne rien manquer, c’est pas mal d’y penser

2 commentaires sur « Etre mère en Normandie »

  1. Coucou ! J ai cru que les filles s étaient mélangées et que tu avais des petits !! Une des deux aurait pu être un garçon !!!
    Bref… On compte sur ton sens de l organisation pour notre venue !!!
    Gros bisous

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :